chercher téléphone
arrêt du cyberharcèlement

Arrêt du cyberharcèlement, protection sur Internet

13th juin 2018

Le harcèlement touche plus de 700 000 élèves chaque année en France. Des études révèlent que plus de 90 % des enfants ont accès à des réseaux sociaux, l’un des principaux vecteurs du cyberharcèlement. La France tente donc de mettre fin au cyberharcèlement, en renforçant la sensibilisation dans les écoles et en venant en aide aux victimes. Voici nos conseils pratiques pour favoriser la protection sur Internet et contribuer à l’arrêt du cyberharcèlement.

comment pouvons-nous arrêter le cyberharcèlement ?

Tout d’abord, en quoi consiste le cyberharcèlement ? Le cyberharcèlement englobe toute forme de harcèlement survenant en ligne, qu’il implique un appareil mobile, un smartphone ou une tablette. Il comprend l’envoi, la publication ou le partage de contenu négatif, préjudiciable, inexact ou malveillant sur autrui.

faits et chiffres

La France se classe au vingt-troisième rang en termes de cas signalés de cyberharcèlement parmi 25 pays étudiés.

Cinq enfants sur dix connaissent plus ou moins bien le cyberharcèlement.

48 % des enfants s’inquiètent du cyberharcèlement.

23 % des enfants âgés de 8 à 17 ans déclarent avoir subi une gamme d’activités en ligne que d’aucuns pourraient considérer comme du cyberharcèlement ou engendrant des effets négatifs.

10 % des enfants âgés de 8 à 17 ans ont été victimes d’un traitement malveillant ou hostile sur Internet.

16 % des enfants âgés de 8 à 17 ans ont subi des moqueries ou ont été ridiculisés en ligne.

6 % des enfants âgés de 8 à 17 ans ont subi des insultes en ligne.

quatre moyens de protection sur Internet

  • Propre comportement : les enfants peuvent courir un risque en partageant trop. Il convient de parler à vos élèves des traces numériques et de l’impact de leur activité en ligne sur eux, mais aussi sur les autres. Ils doivent savoir qu’il ne faut jamais se laisser influencer par le comportement de certains en ligne ou publier des propos méchants ou désobligeants sur autrui.
  • Contenu adapté à l’âge : le jeune public peut être sujet à une variété de contenu ni fiable ni approprié qui peut s’avérer blessant et/ou préjudiciable. On y accède à travers différents canaux comme les réseaux sociaux, les jeux en ligne, les blogs et les sites Web. Veillez à enseigner à vos élèves comment évaluer le contenu de sorte à distinguer ce qui est fiable ou pas, en leur faisant prendre conscience des moyens de protection sur Internet. Une brève discussion remplit cet objectif et cela peut contribuer à l’arrêt du cyberharcèlement.
  • Dangers d’accepter un contact abusif : il faut sensibiliser les élèves au fait que les « amis » qu’ils rencontrent sur Internet risquent de ne pas être ce qu’ils affirment. Afin d’arrêter le cyberharcèlement, ils doivent utiliser les paramètres de confidentialité pour personnaliser ceux qui peuvent consulter leurs profils. De plus, il faut sensibiliser les élèves à la façon de réagir et de signaler un incident s’ils subissent un cyberharcèlement ou sont sujets à un contenu inapproprié en ligne. N’oubliez pas de ne jamais accepter des personnes qui ne sont pas vos amis !
  • Confidentialité : il faut enseigner aux élèves de ne jamais publier des informations à caractère personnel en ligne, comme leur adresse physique ou électronique ou leur numéro de mobile. Gardez les informations personnelles aussi générales que possible. Ils ne doivent jamais partager l’accès à leurs mots de passe et il convient de les inciter à les modifier régulièrement.

Impero Education Pro offre des bibliothèques de mots-clés complètes pour déceler les problèmes de sécurité récents en tout point du réseau de l’établissement (courrier électronique, applications, moteurs de recherche, URL ou pages Web). Avec des alertes en temps réel, un glossaire de définition de termes et des éléments de preuve (capture d’écran ou enregistrement vidéo), la fonctionnalité de cybersécurité d’Impero offre aux enseignants les outils pour détecter tout signe de risque précoce et protéger les élèves vulnérables en ligne.

Pour en savoir plus sur la façon de contribuer à l’arrêt du cyberharcèlement grâce à Impero Education Pro, réservez une démonstration gratuite ici.

 

dernières nouvelles

découvrir plus de nouvelles

dernières ressources

découvrir plus de ressources